La roulette fait une victime de plus en matière de dépendance

Le jeu de roulette fait de plus en plus d’adeptes parmi le public et gambling-addictreste une des activités les prisées par les joueurs de casinos, qu’il s’agisse de ceux qui jouent en ligne que de ceux qui préfèrent rejoindre les salles réelles.

Mais plus le nombre de joueurs augmente, plus les offres intéressantes apparaissent et plus le risque d’addiction existe.

C’est notamment ce qui a touché ce retraité septuagénaire italien qui a comparu en août dernier devant le tribunal pour cause de dépendance à la roulette.

Un septuagénaire accroc à la roulette

L’homme ne pouvait plus nier les faits puisqu’il a été pris en flagrant délit de vol dans un casino italien, le Casino de Monte-Carlo. L’homme s’appelle Francesco et a plus de 70 ans. Véritable adepte des jeux de casinos et surtout de la roulette, il est surpris par les caméras de l’établissement en train de prendre discrètement des jetons d’une valeur de 1 500 euros. Sitôt surpris, sitôt interpellé, il a comparu au tribunal correctionnel de Monaco pour être jugé de son acte frauduleux.

Un autre délit à son nom

Cet acte de fraude n’est pas le seul que le tribunal a attribué au vieux Francesco. Effectivement, il a été découvert par la police que l’homme a fait appel à une usurpation d’identité pour pouvoir pénétrer dans l’établissement de jeu.

Déjà interdit de jeu depuis quelques semaines, il a changé le nom sur sa carte d’identité, ce qui lui a permis de quand même joueur à l’insu des agents de sécurité du casino.

Francesco, un joueur au passé lourd

Si l’on en croit les policiers qui ont réalisé sa réquisition auprès de Francesco, l’homme serait un habitué de leurs locaux.

Effectivement, son casier comprend notamment une ancienne condamnation pour une tentative d’escroquerie en 1992 en plus de quelques crimes financiers.

Son passé déjà assez lourd en fraudes permet ainsi à la Cour de démentir sa version des faits sur une éventuelle addiction pour le jeu.

Effectivement, si l’homme plaide sa culpabilité tout en évoquant une dépendance certaine pour le jeu, ce qui l’a poussé, selon lui, à voler les jetons de son compagnon de table, le tribunal, lui, le condamne quand même à un mois de prison ferme.

Toutefois, en jouant sur l’âge de Francesco et sur sa dépendance au jeu, son avocat, Me José-Marie Bertozzi arrive à réduire sa peine à 15 jours de prison ferme.

Plus d’infos sur : http://www.live-casino-en-ligne.com/29966-accroc-au-casino-un-retraite-vole-des-jetons-a-monte-carlo/